Social Network Social Media Office Desk Workplace Concept

Stratégie de contenu digital : késako ?

Les tendances de Google montrent que le marketing de contenu n’est – justement – pas qu’une tendance. C’est devenu le pivot de toute stratégie de marque qui se respecte.

Et ça ne surprend personne : nous sommes tous inondés par du contenu digital. Ce qui est surprenant en revanche, c’est que beaucoup de marketers n’ont pas de stratégie de contenu écrite. Permettez que l’on vous aider à résoudre ce problème.

Mais tout d’abord, et pour éviter toute confusion,
un petit rappel de ce qu’est une stratégie de contenu digital.

Quand elle est intégrée à un plan marketing, la stratégie de contenu digital se définit par un plan d’action visant à construire une audience en concevant, en publiant et en diffusant un contenu pertinent qui informe, divertit ou enthousiasme des inconnus pour les transformer en fans puis en consommateurs. En somme, consolider une audience pour consolider un business.

Ce qui nous amène à poser naïvement la question suivante : avez-vous besoin d’une stratégie de contenu?

Si vous êtes (ou que votre client est (wink wink les copains)) une petite entreprise locale avec seulement quelques employés, vous pouvez penser que tout ça ne vous concerne pas, et que vous n’avez pas besoin de plan. Une liste d’idées griffonnée sur un coin de table devrait faire l’affaire, n’est-ce pas? Peut-être, si vous n’avez pas d’objectifs précis à atteindre. Mais tôt ou tard, vous devrez mettre vos idées à plat et les organiser.

Plusieurs raisons à cela :

  1. Vous serez vachement plus à l’aise
  2. Les obstacles vous sembleront plus faciles à manoeuvrer avec une stratégie bien en place
  3. Si elle est décrite avec limpidité, il sera plus difficile pour vos clients ou toute personne concernée, de ne pas y adhérer
  4. Chacun pourra envisager nettement le succès potentiel de vos idées

Maintenant, que les choses soient claires : nous avons tous besoin d’une stratégie de contenu digital. Ce qui est sympa dans cette histoire, c’est que rien de tout ça n’est compliqué.

Comment élaborer une stratégie de contenu digital, et mesurer son succès ?

À moins que vous ne soyez le directeur de communication de KLM (qui emploie environ 150 community managers pour gérer sa présence digitale), vous n’avez pas besoin de grand chose. Juste un plan qui vous aidera à organiser votre temps, votre énergie et votre argent.

Petit pense-bête des bonnes questions à se poser :

  • Qui est votre cible ?
  • Quels sont vos objectifs et où voulez-vous amener votre marque ?
  • Qui sont vos concurrents ?
  • Quels sont vos atouts ?
  • Quel contenu produisez-vous déjà? Est-il pertinent ?
  • Quel sera le but de votre contenu ?
  • A quelle fréquence devrez-vous le publier ?
  • Où sera t-il diffusé ?
  • Qui sera en charge de le concevoir ?

Surtout, surtout, n’oubliez pas de vous intéresser en premier lieu à votre consommateur. C’est le point focal d’une stratégie de contenu efficace. Il faut donc essayer de le comprendre en long, en large et si j’ose, en travers. Si votre appréhension du consommateur est un peu light, ou même carrément à côté de la plaque, c’est le bide assuré.

Bon, au final, la véritable question est la suivante: comment savoir si votre stratégie de contenu fonctionne? C’est tout bête, il suffit d’en mesurer les résultats.

« La moitié de mon budget publicitaire est gaspillée. Le problème c’est que j’ignore laquelle. »

Citation bien connue des clients mais, oh joie, elle ne s’applique pas au marketing digital. Eh oui, il est plus facile de mesurer et d’ajuster vos efforts marketing sur internet que lorsque vous dépensez des milliers pour une campagne traditionnelle de type TV-4×3-Presse.

Taux d’engagement, trafic, nombre de clics, classement Google, nombre de leads générés, coût par acquisition…voilà la liste non-exhaustive de ce qui ne se mesure pas au pifomètre sur internet.

Si vous hésitez encore à consolider la présence digitale de votre marque ou de votre commerce, rappelez-vous que vos concurrents sont déjà entrain de se retrousser les manches pour élaborer un contenu qui leur rapportera gros.

À bon entendeur.